quel avenir pour les commerce des centres-villes d'agglomération

Comment évolue le commerce de proximité alimentaire ?

Entre grande consommation et commerces indépendants, les magasins physiques restent encore aujourd’hui le premier mode d’accès aux biens malgré une forte augmentation des achats en ligne. Le consommateur oublie de plus en plus la différence entre commerce et e-commerce d’autant qu’il devient « naturel » de commander ses produits en ligne et de se les faire livrer. L’e-commerce a néanmoins commencé à montrer ses limites pour laisser place à une ère où la consommation de proximité devient une opportunité pour les commerçants de développer leur activité en « cross canal », c’est-à-dire en devenant des commerçants connectés et en s’ouvrant à une clientèle nouvelle.

montpellier-913011_960_720

Le marché alimentaire en pleine évolution 

Le marché alimentaire de proximité connait donc une évolution profonde du fait de l’arrivée en masse de nouvelles offres proposées par des acteurs aux profils très variés comme les start-ups de delivery (livraison express de courses ou repas), les nouvelles intermédiations entre producteurs et commerçants ou encore les géants de la grande distribution. Ces acteurs menacent les commerces plus traditionnels mais deviennent pour certains des partenaires potentiels pour développer leur visibilité et activité en les obligeant à se réinventer et à intégrer les nouveaux besoins des consommateurs.

Xerfi, Cabinet d’études nous donne quelques chiffres sur ce marché :

Dans sa dernière étude la cabinet Xerfi-Precepta nous confirme le grand retour du commerce alimentaire de proximité et prévoit une croissance globale de l’activité de près 2.8% par an en moyenne d’ici 2020. Cette évolution est surtout centrée sur les cavistes et magasins bios qui devraient connaitre une progression de 5.3% « tandis que les commerces de bouche plus traditionnels afficheront une croissance comprise entre 1.5% et 2.5% par an sur la même période ».

cartoon-eat-films-food-Favim.com-3329092

Les plus petits sont menacés?

Du coté des réelles menaces, les chaines de grande distribution de proximité comme Monoprix et Franprix multiplient leurs services dans les centres villes et zones urbaines. Les groupes Casino, Carrefour, et Francap Distribution « possèdent à eux seul 16 000 magasins de proximité pour une chiffre d’affaires avoisinant les 15 milliards d’euros ». Mais ce ne sont pas les seuls qui bouleversent et qui vont bouleverser le commerce de quartier !

Avez-vous entendu parler du géant mondial Amazon ? Et oui, Amazon arrive également en force en proposant des services sur le terrain de l’alimentaire de proximité avec Amazon Fresh (service de livraison de produits frais, surgelés et d’épicerie). La firme pense sérieusement à s’implanter en France. Son arrivée entraînerait une augmentation énorme de la concurrence au sein des centre villes qui sont déjà submergés de nouvelles offres. Comment les commerçants peuvent-ils assurer leur pérennité dans une société où le marché est instable et change si rapidement?

Quelle direction prendre si je suis commerçant ?

Les magasins physiques, et notamment traditionnels, doivent donc évoluer de manière urgente et agile, et tenir compte des nouveaux besoins en termes de consommation digitale. Même si dans la grande distribution les offres se multiplient, de nouveaux profils de consommateurs apparaissent en prônant une consommation locale et durable. De plus, comme nous l’avons mentionné dans l’article 2# Consommation responsable et circuit court et comme l’explique Xerfi, « la structuration de l’offre s’accélère grâce à l’émergence des plateformes de référencement des exploitations agricoles impliquées dans la vente directe (du type « Bienvenue à la ferme ») ou encore des plateformes associées à la livraison à domicile de produits frais, locaux, de qualité comme Fraichy ». En d’autres termes, le passage au numérique devient inévitable afin de pouvoir continuer à exister durablement et efficacement.

Le futur du commerce de proximité et notamment des petits commerçants de quartiers passe donc par accepter et comprendre :

  • Les nouveaux modes de consommation
  • Les nouveaux profils de consommateurs
  • Les nouvelles opportunités de développement

Vers un renouveau du commerce de proximité où les plus petits seront gagnants !

Vous êtes commerçant de bouche sur Montpellier ? Vous souhaitez réaliser votre transition numérique et bénéficier du soutien de Fraichy pour développer votre activité ? Si l’expérience vous tente, contactez-nous via notre page Facebook ou via notre responsable partenariat : tom.fraichy@gmail.com 😉

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.